Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section du Gard

Photographie de la dernière activité

La Légion d'Honneur à l'école.
Trop de confusions autour de nous m'ont convaincu de mieux informer le public, et particulièrement la jeunesse auprès de laquelle j'ai consacré toute ma carrière professionnelle. Le manque d'informations et de compréhension des engagements que notre Ordre incarne m'a fait comprendre qu'il fallait agir : faire découvrir notre Ordre et ses valeurs à la jeunesse d'aujourd'hui.
Un véritable partenariat avec une école - et peut-être plus tard avec deux autres – a visé à faire connaître l'Ordre de la Légion d'Honneur, à en exposer les principes, à en transmettre les valeurs et expliquer son véritable fonctionnement.
Le point d'ancrage fut l'Histoire. Comment rattacher une décoration à des évènements qui ont existé et marqué notre pays : la période du Consulat de Napoléon Bonaparte fait partie des programmes de l'Education Nationale et fut une période où les réformes civiles ont été nombreuses.
Ce partenariat a reposé sur plusieurs étapes : le choix de l'établissement scolaire et sa motivation, l'installation de l'exposition de la Légion d’Honneur (11 panneaux), la rencontre avec les enseignants, les élèves et la presse locale. La dernière étape sera matérialisée sous forme écrite ou visuelle par les élèves : un compte-rendu, une histoire, un poème, une réalisation graphique ou picturale.
La directrice de l'école, madame Maryline Colin, ainsi que le professeur d'histoire, madame Audrey Kieffer ont été très motivées par le projet, et l'ont fait partager à leurs collègues et aux parents d’élèves.
Bien-entendu, le moment fort a été la rencontre entre les Légionnaires et les élèves ; à l'issue de cette dernière, nous avons remis un livre à l'enseignante et à chaque élève de la classe : « Raconte-moi la Légion d'Honneur », d'Aliette Desclée de Maredsous , ouvrage offert par la section départementale du Gard. La presse locale, présente, nous en a résumé l’essentiel.
Pierre Lemaire
Président SMLH du comité d’Anduze


Retourner à l'historique des activités



  © SMLH - 2016